top of page

Syndrome d'apnée du sommeil et orthèse d'avancée mandibulaire

SAOS: Nos services

Pourquoi

Vous ronflez ? Vous vous sentez fatigué même après plusieurs heures de sommeil ? Vous souffrez peut-être d’apnée du sommeil.


L’apnée du sommeil est un trouble avant tout respiratoire. IL existe deux conditions à l’apnée du sommeil : centrale (neurologique) et/ou obstructive. En cas d’obstruction, les voies respiratoires sont rétrécies de manière physiologique ou circonstancielle (alcool, tabagisme, position sur le dos en dormant), lors de la position allongée. Ainsi, il peut arriver de lutter pour respirer en dormant, voire de s’étouffer par manque d’air. Dans certains cas il peut exister des ronflements et une mauvaise qualité de sommeil accompagnée d’une somnolence la journée.


Le diagnostic doit être effectué par un médecin du sommeil après réalisation d’examens de polygraphie ou polysomnographie. Cependant certains signes peuvent alerter. L’échelle d’Epworth permet de mesurer le niveau général de somnolence : Si le total est supérieur à 15: vous présentez des signes de somnolence diurne excessive. Le questionnaire de Berlin permet d’évaluer le risque d’avoir un syndrome d’apnée du sommeil.


D’autres pathologies parfois graves peuvent être la conséquence d’un syndrome d’apnée du sommeil. Les prises en charges relèvent de l’avis de plusieurs spécialistes : médecin du sommeil, pneumologue, cardiologue, ORL, orthodontiste, chirurgien Maxillo-facial…


Les traitements consistent tout d’abord en une bonne hygiène de vie qui peut permettre d’améliorer voir de guéri : s’abstenir de fumer, de réduire la consommation d’alcool, faire du sport et bien s’alimenter. En effet, la fumée du tabac et l’embonpoint peuvent causer de l’inflammation ou obstruer les voies respiratoires. D’autres traitements peuvent être nécessaires comme des appareils (appareil de pression continue pour aider à respirer la nuit, gouttière dentaire ou orthèse d’avancée mandibulaire) ou la chirurgie orthognathique (chirurgie des mâchoires).

SAOS: Texte

L’orthèse d’avancée mandibulaire

L’orthèse est un dispositif médical sur mesure, disponible sur prescription médicale et destiné au traitement du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) chez l’adulte. Dans le cas du SAOS sévère, l’orthèse est recommandée en seconde intention après refus, échec ou intolérance à la PPC.

La prescription d'une orthèse d'avancée mandibulaire (OAM) nécessite une coopération pluridisciplinaire entre un spécialise du sommeil et un spécialiste de l'appareil manducateur.


Etape 1 : prescription par le médecin spécialiste du sommeil

Etape 2 : Consultation médicale avec le spécialiste réalisant l’orthèse sur mesure et demande d’entente préalable à la sécurité sociale pour la prise en charge.

Etape 3 : moulage et prise d’empreinte dentaire et commandes

Etape 4 : Mise en place et ajustement de l’orthèse

Etape 5 : Titration de l’orthèse

Etape 6 : contrôle de l’efficacité de l’orthèse

Etape 7 : suivi stomatologique

SAOS: Texte

Contres indictions :

Contre-indications générales

  • souffrent d'apnées centrales du sommeil

  • présentent des troubles respiratoires graves (autres que le SAOS)

  •  sont âgés de moins de 18 ans

Contre-indications dentaires

  • présentent des dents mobiles ou souffrent de parodontopathie avancée

  • présentent une arcade inférieure entièrement édentée sauf en cas de prothèse totale retenue mécaniquement (par exemple retenue par implants)

  • présentent une arcade supérieure entièrement édentée sauf en cas de prothèse totale supérieure

  • ont des dents courtes et/ou des contre-dépouilles insuffisantes pour retenir l’orthèse

SAOS: Texte

Soins recommandés

  • Ne mangez pas lorsque vous portez votre orthèse.

  • Portez votre orthèse uniquement lorsque vous dormez.

  •  Brossez-vous les dents avant de porter l’orthèse.

  • Rendez-vous régulièrement chez un dentiste.

  • Vérifiez régulièrement l'état de votre orthèse. En cas de dommages ou de fissures visibles sur l’un des composants, le patient doit cesser de l’utiliser et consulter son dentiste.

SAOS: Texte

Les risques

L’utilisation de l’orthèse peut être l’origine des effets secondaires suivants :

  • Mouvements dentaires ou modifications au niveau de l’occlusion dentaire.

  • Douleurs gingivales ou dentaires.

  • Douleurs au niveau de l'articulation temporo-mandibulaire.

  • Obstruction de la respiration orale.

  • Salivation excessive ou sécheresse buccale.

  • Dans de rares cas, réaction allergique ou inflammatoire ou irritations persistantes au niveau de la bouche.

Vous devez contacter votre praticien dans les situations suivantes :

  • En cas d’effets secondaires persistants ou d’aggravation d’un problème dentaire existant lors de l’utilisation de l’orthèse.

  • En cas d’allergie, de réaction inflammatoire, d’irritations persistantes ou d’obstruction de la respiration orale. Dans une telle situation, le patient doit immédiatement cesser d'utiliser l'orthèse.

  •  En cas de douleur dentaire persistante au réveil lors de l'utilisation de l'orthèse.

  • En cas de descellement de prothèses fixes (couronnes, bridges, facettes, etc.). Dans ce cas, les prothèses doivent être à nouveau fixées et l'orthèse doit être ajustée afin de limiter le risque d'un nouveau descellement.

  • En cas de prothèse amovible supérieure pas suffisamment fixée ou correctement ajustée. Dans ce cas, la prothèse doit être ajustée ou rebasée.

SAOS: Texte

A prévoir

  • Plusieurs consultations seront nécessaires pour la réalisation et le réglage de l’orthèse

  • Un suivi régulier est indispensable après l’adaptation de l’orthèse

  • Pour la première consultation prévoyez les documents suivants

    • Lettre de votre médecin spécialiste du sommeil

    • Polysomnographie

    • Ordonnance pour l’orthèse

    • Panoramique dentaire si vous en avez un récent

    • Demande d’entente préalable si elle a été réalisée par le médecin spécialiste du sommeil

SAOS: Texte
bottom of page